Rester connectés

Alors que le gouvernement annonce le début du déconfinement pour le 11 mai, une de mes clientes m’a contactée pour reprendre rendez vous pour le semaine du 11. Vu le flou artistique qu’il semble y avoir autour de cette période et pour votre sécurité, j’ai décidé de prolonger les séances à distance ( par téléphone ou en viso). La personne en question m’a dit qu’elle allait réfléchir et qu’elle reviendrait vers moi plus tard.

Le fait de passer du face à face au téléphone ou à l’écran interposé change les repères. Pendant un temps, j’ai même assuré le suivi par mail.
Le changement dans la configuration des séances est vraiment intéressant: Certains sont plus à l’aise dans le face à face, d’autres préfèrent le téléphone car allégés du regard de l’Autre (moi, en l’occurrence!) d’autre préfère la visio comme si les écrans mettaient une distance de sécurité entre eux et moi. Une de mes cliente s’est éclatée à m’écrire tout ce qui se passait dans sa vie tandis qu’une autre était complètement figée: ça réveillait en elle l’insécurité qu’elle vivait quand sa mère fouillait sa chambre pour trouver son journal intime!

Comment être en lien? Quelle façon créative allons nous trouver pour rester en lien? Chaque support de communication a ses limites et ses atouts qui nous offre l’occasion de regarder ce qui se passe en nous : Suis plus à l’aise en face à face ou par écrit? par téléphone? Pourquoi? Qu’est ce que ça me rappelle? En face de quel point fort ou quelle limite je me trouve? Chaque situation est l’occasion de regarder ce qui s’anime en nous. Le travail thérapeutique fonctionne même à distance, car c’est la qualité du lien avec le/la thérapeute ce qui soigne. La qualité de la présence, de l’écoute, la régularité des séances, l’empathie, la bienveillance… dépend de l’être humain qui vous accompagne, et non du téléphone ou de l’ordinateur!

Certains de mes clients n’ont pas pris rendez vous pour un suivi à distance; peut être reviendront-ils plus tard? peut être vont-ils bien et ne veulent pas de soutien (tant mieux!!) ? Parler en toute sécurité n’est peut être pas possible pour le moment? Peut être est-ce pour eux l’excuse pour quitter le travail thérapeutique en évitant certaines résistances? Il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse. Il y a vos réponses et votre chemin. Et si vous voulez que je vous accompagne sur le chemin de vous même, je suis là.

En tout cas, je vous souhaite en bonne santé, profitant de vos proches et de la vie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related Posts

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Back To Top